L'école

Agora-Conduite auto-école agréée Permis à 1€

Nous souhaitons proposer les avantages qualitatifs d'une petite structure ( une petite équipe pédagogique qui connaît bien ses élèves pour un meilleur suivi,...) et les atouts d'un groupe ( plus de places d'examens ( toutes les semaines ), très peu de fermeture dans l'année, l'agrément Permis à 1€, un secrétariat avec du Code toute la journée ! Et la possibilité de passer d'une agence à l'autre sans frais.

Nous proposons:

  • Du code en ligne pour s'entraîner à la maison 7j/7 et 24h/24 .
  • Des moniteurs en salle de code pour vous corriger.
  • Des Stages codes pendant les vacances selon réservation.
  • Des cours de conduite en individuel ou en collectif , au choix de l'élève.
  • Des formules accélérées.
  • Des préparations sur les centres d'examens.
  • Des remises à niveau ou du perfectionnement.

Nous préparons aux formations au permis de conduire suivantes :
  • Permis B formule AAC , conduite dès 15 ans
  • Permis B , conduite dès 16 ans ½
  • Permis B en forumule Supervisée, à partir de 18 ans
  • Du Perfectionnement pour ceux ou celles qui veulent reprendre la conduite

Permis de conduire : les Chiffres qui font grincer des dents

En Aquitaine on annonce :


Un volume moyen de formation de 35h, pour un taux de réussite autour d'un petit 60%....
Un taux en hausse depuis la mise en place de la réforme du permis de conduire de 2010. Et la volonté de notre ministère de les améliorer encore.

11% environ des conducteurs sont des "A". Et 30% environ des" A" sont impliqués dans des accident graves... Prendre sa formation au sérieux et la vouloir la plus complète possible c'est comme la ceinture de sécurité : on pense que c'est contraignant mais on est content de l'avoir mise le jour où on en a besoin ! Juste une chance supplémentaire de rester en vie et en bonne santé après le permis ;-)

Voilà pourquoi nous, auto-écoles, inspecteurs et par nos voix les directives de l'Etat et du ministère des transports, avons tous un niveau d'exigence qui peut sembler élever, mais qui est un minimum pour garantir la survie des "A" et/ou de ceux qui croiseraient leur route ! Ou, dit autrement, si tous les conducteurs d'aujourd'hui conduisaient dans le respect des règles du code il y aurait moins besoin de "blinder" les formations ..! On apprend peut-être à conduire après le permis dit la rumeur publique. Oui, certes, un temps. Et de toute manière que pour les survivants... Ensemble la réussite est accessible !

Nos solutions


Une formation autour d'un programme à quatre piliers :

Le freinage :
Ce dernier doit être maitrisé pour que l'esprit puisse s'intéresser à ce qui se passe en dehors de la voiture. Sûrement la partie la plus importante . C'est une fois qu'on est sûr de son freinage que la conduite commence à faire moins peur !
L'observation :
Le regard prend ici le relai sur les pédales qui sont en cours d'automatisation. Regard lointain, regard mobile, regard large, que du bonheur à travailler ! :-)
L'analyse :
Puis l'analyse, on sait freiner on voit ce qui nous entoure il faut maintenant appliquer les règles de priorité, savoir déceler et apprécier un risque.
La prise de décision :
Réactivité ! Savoir prendre la décision la plus sûre, au plus tôt, et savoir changer d'avis si la situation évolue ! C'est l'anticipation, cette "sacré anticipation" qui fait la différence sur la route entre un conducteur et un conducteur sûr :-)

Engagez vous et prenez des notes, venez à plusieurs et partageons nos appréciations (la majorité à souvent raison), prenez l'avis de votre proche famille pour vous booster ou vous encourager. Acceptez que l'apprentissage puisse être long, vos moniteurs vous le diront à l'évaluation puis tout au long de la formation selon votre progression. Car si apprendre à conduire peut-être difficile, obtenir le permis est facile quand on a reçu une bonne formation ! :-)

Retrait du permis et assurance auto Que faire ?

Si vous vous êtes fait retirer votre permis de conduire, vous devez le déclarer à votre assureur auto, qui pourra alors soit augmenter votre prime d'assurance, soit résilier votre contrat. Voici les conséquences pratiques d'un retrait de permis visàvis de votre assurance auto.

Déclaration

Si vous faite l'objet d'un retrait de permis, vous êtes contraint de le déclarer à votre assurance auto, car il s'agit d'une circonstance nouvelle susceptible d'aggraver le risque. Cette information est une obligation posée par la loi (article L1134 du Code des assurances), que la suspension du permis soit administrative ou judiciaire. Si vous n'informez pas votre assureur, ce dernier pourra résilier votre contrat auto en raison de cette omission de déclaration. Dès lors qu'il est informé de votre retrait de permis, l'assureur peut, selon les cas, résilier votre contrat ou majorer votre prime. Résiliation du contrat Voici les règles applicables à une résiliation de votre contrat auto suite à un retrait de permis.

Conditions

Une fois informé du retrait de permis, votre assureur a la possibilité de résilier votre contrat lorsque cette suspension est due à un accident causé par votre état d'ivresse ou lorsque la suspension du permis est d'une durée supérieure à un mois. Forme La résiliation prend la forme d'un courrier recommandé adressé par votre assureur et prend effet un mois après sa réception. A compter de la date effective de la résiliation, la part de cotisation courant jusqu'à l'échéance de votre contrat doit vous être remboursée. Retrouver un assureur Une fois votre contrat auto résilié, vous risquez de rencontrer des difficultés pour souscrire une nouvelle assurance auto. Si aucun assureur n'accepte de couvrir votre responsabilité civile, vous pouvez vous adresser au bureau central de tarification (BCT). Cet organisme, dont le recours est gratuit, vous aidera dans vos démarches auprès de l'assureur que vous aurez choisi. Vous pouvez le contacter par téléphone au 01 53 21 50 40 ou lui écrire par courrier au 1, rue Jules Lefebvre 75009 PARIS.

Majoration de prime

Votre assureur peut également décider de ne pas résilier votre contrat mais de majorer votre prime d'assurance dès lors que la durée de suspension de votre permis de conduire atteint les deux mois. Dans ce cas, sachez que les taux de majoration sont encadrés par l'article A33529 du Code des assurances qui prévoit que ce pourcentage d'augmentation ne peut pas dépasser respectivement 50 % pour une suspension de permis de 2 à 6 mois, 100 % pour une suspension de permis de plus de 6 mois, et 200 % pour une annulation de permis.

Inscrivez vous et préparer vous au Code le temps de faire la visite médicale ! Nous vous assurons un passage rapide.
Agora Conduite - Facebook